Distributeur automatique

Vous souhaitez faire équiper des locaux d'un distributeur automatique ? Découvrez les différents appareils et recevez des devis gratuits.

Besoin d'un distributeur automatique ?

Un appareil de distribution automatique permet d'avoir accès à des biens ou à des services 24H/24 et 7J/7. Apparu au début du XXème siècle dans le métro parisien, il en existe à l'heure actuelle plus de 637 000 en France dont la grande majorité (plus de 80%) sont implantés en entreprise.

distributeur automatique

Vous désirez installer un automate au sein d'une structure fréquentée par du public ? Un distributeur automatique est un outil simple et performant qui vous permettra de contrôler aisément vos dépenses tout en réalisant un chiffre d'affaires. Avant de se lancer dans l'acquisition ou la location d'un point de vente automatisé, il est primordial de bien s'informer si l'on souhaite une rentabilité optimale.

Un appareil pour l'entreprise ?

Besoin de faire installer un appareil dans des locaux professionnels, dans une salle de sport ou dans un hall d'accueil particulièrement visité ?

Il est préférable que toute entreprise comportant de nombreux salariés dispose d'au moins un distributeur de boissons chaudes et de snacks, ainsi que d'une fontaine à eau pour satisfaire ses employés et visiteurs.

Envie d'en savoir plus à propos de l'installation et des précautions à prendre avant un achat ou une location ? Quel budget prévoir ?

Est-til préférable de louer ou d'acheter une machine ? Quel type de gestion est-il plus judicieux de choisir ?

Quelle machine choisir ?

La première question qui se pose est celle du contenu : que souhaitez-vous ? Boissons fraîches ou chaudes ? Barres de céréales et en-cas ou sandwiches chauds ? Tout dépend de la place disponible !

Si vous n'avez pas la place de mettre un coin cuisine, la machine à café et le distributeur de sandwichs seront fortement appréciés.

Faut-il répondre aux besoins du salarié ou d'une clientèle ? Quelle est la totalité de l'effectif de l'entreprise? C'est donc ce nombre qui déterminera le volume et le contenu de l'appareil.

distributeur automatique entreprise

L'approvisionnement

Il faut savoir que l'approvisionnement d'un appareil délivrant de la nourriture ou des aliments frais (snack, fruit ou légume) est beaucoup plus contraignant que celui d'un distributeur de café.

Un automate distribuant des produits frais doit être entretenu correctement (la chaîne du froid ne doit pas être rompue) et le remplacement des denrées doit être effectué régulièrement.

La réglementation est stricte et il faut respecter les mesures d'hygiène.

Acheter ou louer un distributeur automatique ?

La location et l'achat sont les deux options permettant de s'équiper d'un automate : chacune des solutions offre des avantages et des inconvénients et doit être étudiée selon la taille et le nombre de salariés.

Une solution de restauration rapide

Les distributeurs automatiques sont très populaires dans les locaux professionnels. Cet outil simple et compétitif est devenu incontournable pour toute société désireuse de maîtriser ses dépenses tout en augmentant sa productivité.

La pause café est une tradition bien ancrée dans les entreprises et parfaitement légale. Les salariés ont besoin de faire une pause pour rester performants et de prendre le temps de se nourrir convenablement.

Ces derniers ont ainsi l'opportunité de se détendre sans faire perdre trop de temps à l'employeur. Ce moyen de restauration rapide extrêmement tendance reflète une structure dynamique, moderne et qui se soucie de son personnel, mais aussi de ses clients.

Ce concept est par ailleurs largement implanté dans les lieux publics ou dans l'hôtellerie-restauration. Dans une société de consommation où tout doit aller vite, la distribution automatique rend bien des services et semble avoir de beaux jours devant elle.

Les points de vente directe ne cessent de se développer avec la dématérialisation des tickets restaurants. Par conséquent, la formule pause repas propose désormais des produits plus consistants d'une qualité remarquable et les appareils se veulent désormais respectueux de l'environnement.

Les machines d'aujourd'hui réduisent significativement les canettes et proposent de nouveaux produits plus sains, fait-maison ou végétariens, dans l'optique de satisfaire toujours plus les consommateurs.

Autogestion ou gestion totale ?

Installer un automate est un choix qui demande réflexion à plusieurs égards. Il ne suffit pas de choisir les produits et le type de d'appareil à installer, il faut également prendre en considération l'acquisition et le mode de gestion du ou des appareils qui seront installés.

- L'autogestion

Vous pouvez choisir d'acheter ou de louer votre distributeur. Vous devrez ensuite déterminer les types produits, les disposer convenablement et fixer leurs tarifs. Vous serez également en charge de l'entretien de la machine, du réapprovisionnement etc.

L'autogestion ne représente qu'un quart du marché et contrairement à la gestion totale, vous percevrez les éventuel bénéfices dégagés.

- La gestion totale

Si vous souhaitez simplement offrir à vos salariés un confort supplémentaire en installant un appareil dans vos locaux, vous pourrez miser sur la gestion totale. Dans ce cas précis, vous n'aurez absolument rien à faire. La fixation des prix, la maintenance et l'approvisionnement seront pris en charge par le prestataire choisi.

De la même manière, vous n'aurez pas à vous soucier de l'hygiène imposée par les normes et n'aurez aucune information à retenir pour entretenir la machine.

Cette solution vous décharge de toutes responsabilités mais ne vous laisse en revanche que peu de libertés (notamment sur le choix des produits et leurs tarifs).

Carte prépayée ou paiement en espèces ?

Le système à pièces (monnayeur) est le plus répandu auprès de la clientèle non-salariée, mais les entreprises optent plutôt pour le système prépayé qui est plus pratique pour les "vending machines" (terme utilisé outre-atlantique).

Ce mode de paiement ainsi que celui nécessitant une carte bancaire (sans contact ni code secret) tombe moins souvent en panne que le système utilisant de la monnaie.

Mode de paiement en espèces

Des distributeurs automatiques à écran tactile

Une nouvelle technologie dans les automates

Après avoir porté leurs efforts sur la qualité des produits pour proposer une alimentation plus saine, les fabricants ont cherché à améliorer les distributeurs grâce à des nouvelles technologies.

Ils proposent aujourd’hui des automates qui permettent aux consommateurs d’acheter une boisson ou tout autre produit en utilisant une interface tactile.

A partir de l’écran présent sur la façade de la machine, ils sélectionnent en un seul coup d’œil un type de produit, puis la marque désirée à l'aide d'une simple pression du doigt.

Les avantages offerts par l’écran tactile

Ce système permet de proposer un plus grand nombre de produits qu’un distributeur classique, donc plus de choix pour le consommateur.

L’écran met également à disposition des acheteurs de nombreuses informations sur les produits (apport nutritionnel, promotion...).

paiement sans contact distributeur automatique

Il est possible d’intégrer à ces distributeurs un monnayeur classique mais aussi un dispositif de paiement sans contact (portable ou carte spécifique). L’objectif de cette nouvelle technologie est de permettre un achat plus ludique et convivial, et d’améliorer le design des machines.

DA Mag : le magazine spécialisé

Si vous souhaitez rester informé sur le marché de la distribution automatique, le FD Conseil vous propose son magazine DA Mag.

FD Conseil, c’est le spécialiste dans la communication, le conseil et les services marketing, et un expert reconnu depuis 20 ans.

Il s’agit d’un magazine mensuel (9 numéros par an) écrit par des journalistes spécialisés dans la distribution, l’agroalimentaire et la restauration auquel est il est possible de s'abonner.

Vous y trouverez :

  • des petites annonces
  • toutes les nouveautés sur les produits et les automates
  • une description des différents acteurs du marché
  • des articles sur le snacking et la caféterie
  • une présentation des automates insolites

Mais aussi de nombreux dossiers sur le merchandising, les nouveautés en terme de marketing, la connexion aux automates, les innovations des boissons sans alcool, l’avenir du paiement, etc.

La genèse des distributeurs automatiques

histoire de la distribution automatique

Les premières apparitions des machines

Le concept de distributeur automatique est né d’un travail du mathématicien grec Hero, au même moment que l’arrivée des pièces de monnaie (vers 215 avant JC).

Il créa alors une machine distribuant de l’eau sacrée en échange d’une pièce de cinq drachmes. Plus tard, au 17ème siècle, ces machines réapparaissent pour la distribution de tabac à priser.

Vont suivre au 18ème la machine à timbres en Angleterre puis au 19ème la machine à sucreries aux Etats-Unis.

Le développement des distributeurs

L’industrie de la distribution automatique connaît un véritable essor au 20ème siècle. Grâce à l’apparition des fabricants d’automates et des industriels de l’agroalimentaire, vont être créés des modèles plus modernes, comme les distributeurs de billets et de boissons.

Le marché va connaître un ralentissement en Europe durant la seconde guerre mondiale puis reprendre progressivement son développement grâce à l’apparition de l’électronique qui apportera de nouvelles fonctionnalités aux automates comme notamment les systèmes de paiement et les échanges de données.

Les acteurs du marché

typologies des structures professionnelles

Différents acteurs se partagent le marché :

les fabricants des automates et accessoires, les fournisseurs de produits et les gestionnaires de service automatique. Les concurrents sont nombreux sur ce marché et la plupart sont des TPE.

On recense 1500 gestionnaires se partageant 75% du marché (soit 1,6 milliards d’euros de CA). Les plus importants, comme Selecta, Lyovel et Autobar, réalisent 80% du chiffre d'affaires de la profession.

La formation professionnelle

De nouveaux Certificats de Qualification Professionnelle (CQP)

La distribution automatique réalise des efforts continus en matière de formation pour faire face au développement de l’innovation, de la protection de l’environnement et du contrôle qualité.

Ainsi, un accord de 2014 a permis la création de trois CQP Management commercial dans le but de mettre en adéquation les compétences professionnelles des salariés avec les emplois spécifiques de la DA.

Les salariés peuvent ainsi acquérir un diplôme de management grâce à une formation. Pour accéder aux CQP, les candidats doivent suivre un parcours précis : repérage des compétences, formation, évaluation puis validation des compétences.

La réforme de la formation professionnelle

De nouvelles mesures ont été mises en place dans les entreprises du secteur au sujet de la formation professionnelle  :

  • Création d’un CPF (Compte Personnel de Formation), remplaçant le DIF, qui permet à tout salarié de disposer d’un compte de formation utilisable durant toute sa vie professionnelle.
  • Renforcement de l’entretien professionnel, réalisé tous les deux ans, permettant d’analyser les perspectives d’évolution de carrière.
  • Consultation des représentants du personnel sur la mise en place du plan de formation de l’année en cours et de celle à venir.
  • Attribution de moyens supplémentaires à l'apprentissage.

Les principaux modèles

Les modèles les plus répandus sont les distributeurs à gobelets qui représentent près de 70 % du marché. Ils distribuent des boissons chaudes comme du café, du cappuccino, du thé ou encore des potages.

Les machines proposant des boissons chaudes constituent le moyen idéal pour créer un espace convivial et fédérateur au sein d'une entreprise. Ils peuvent être achetés, loués ou mis en dépôt gratuit.  La maintenance, l'entretien et l'approvisionnement étant à la charge du prestataire selon le mode de financement choisi par le client.

Viennent ensuite les appareils délivrant des boissons fraîches et des denrées comestibles comme les sandwichs, snacks, salades ainsi que les distributeurs de pizzas ou d'encas en tout genre.

modèles de distributeurs automatiques

  • Le distributeur automatique de snacks qui permet de combler une petite faim sans avoir à sortir de son lieu de travail. Ils distribuent un grand choix de produits (sandwichs, chips, salades, confiseries, friandises, plats cuisinés...).
  • Les machines à café qui existent en 3 types : celles qui utilisent du café en grains et ne proposent que du café, mais de meilleure qualité. Celles qui fonctionnent avec des poudres instantanées et qui proposent du thé, du café ainsi que des soupes, des infusions et du chocolat chaud et enfin celles utilisant des gobelets contenant déjà une dose de poudre dans laquelle on n'a plus qu'à verser de l'eau chaude.
  • Les distributeurs de boissons froides qui délivrent des bouteilles ou des canettes d'eau, de soda ou de jus de fruits.
  • La machine à pain permet d'acheter toutes sortes de baguettes, de pains et de viennoiseries fabriqués par un boulanger des environs à tout moment de la journée. Pour conserver toute leur saveur les produits sont conservés à environ 20°C.
  • Les machines proposant des produits pharmaceutiques permettent de se procurer des produits comme des pansements ou des préservatifs ainsi que les médicaments disponibles sans ordonnance.
  • Les appareils délivrant des pizzas : la plupart du temps ce sont des distributeurs extérieurs qui permettent d'acheter une pizza quand on le souhaite. Une grande variété de pizzas est proposée, elles sont conservées en chambre froide et cuites rapidement.
  • Le distributeur automatique de produits fermiers : ce type d'appareil donne accès à toute une gamme de produits fermiers tels que le lait cru, les fruits et légumes, les œufs, le miel, etc. Ils sont généralement placés à proximité d'un lieu de passage.
  • Les fontaines à eau distribuent une eau de source en bonbonne ou bien une eau filtrée lorsque y a une arrivée d'eau proche du lieu où l'appareil est implanté. Elles peuvent distribuer de l'eau fraîche ou tempérée grâce à une cartouche filtrante.
  • Les appareils mixtes : il s'agit de machines qui combinent boissons chaudes et fraîches ou bien boissons fraîches et friandises.

L' habillage, le blindage et la protection d'un distributeur

Recouvrir une machine d'un habillage personnalisé présente bien des atouts, tant d'un point de vue esthétique que fonctionnel. Cela a pour effet d'intégrer parfaitement l'appareil dans son environnement, ce qui crée une cohérence visuelle agréable et valorise les lieux.

Cette opération simple permet aussi de transformer une quelconque machine en un puissant outil de communication : un distributeur orné du logo, du slogan et des couleurs d'une entreprise véhicule les valeurs de cette dernière, auprès des employés et des visiteurs.

C'est aussi un moyen de protection efficace : contre les dégradations volontaires et le vol dans le cas d'un automate situé dans un endroit sensible à fort passage, ou tout simplement contre l'usure naturelle due au temps, aux intempéries et à la corrosion.

Couverture légère ou blindage élaboré ?

Selon le degré de protection requis, un habillage peut aller de simples panneaux de bois à une coque renforcée, voire une structure métallique blindée. Mais il est toujours possible d'associer le design à la sécurité, avec des installations « prêtes-à-poser ».

Les blindages les plus sophistiqués sont constitués d'une armature robuste fixée au sol à l'aide de chevilles, ainsi que d'équipements de haute sécurité, comme une porte anti-effraction munie d'une serrure quatre points à code personnalisé.

Des rails de guidage assurant la stabilité de l'appareil et un dispositif anti-secousses peuvent être ajoutés. Des solutions plus abordables limitant les possibilités de vandalisme sont toutefois disponibles sur le marché, telles que des façades bombées dépourvues de points d'accroche.

protection et blindage distributeur automatique

Leaders, organismes et syndicats

On estime aujourd'hui que 14 millions de boissons chaudes sont consommées chaque jour en distribution automatique dans l'Hexagone. Les boissons froides conditionnées et les produits alimentaires représentent quant à eux 2 millions de ventes journalières.

Au total, chaque habitant consommerait en moyenne 61 produits issus d'automates et dépenserait environ 35 euros par année dans ces denrées.

La marque Selecta se présente comme leader européen dans ce secteur. Les machines à café restent leur produit phare. Présents dans 22 pays dispersés en 150 000 points de vente, les machines de l'enseignecontentent plus de 6 millions de personnes en Europe.

Un millier de gestionnaires se partagent le marché tandis que 23 d'entre eux réalisent un chiffre d'affaire supérieur à 5 millions d'euros. Le secteur compte 15 300 salariés dont 50 % d’approvisionneurs et 18 % de techniciens. Notons par ailleurs que 23 % des salariés sont des femmes.

La NAVSA est la chambre syndicale de la distribution automatique. Son rôle est de promouvoir, de communiquer auprès de ses adhérents et de faire respecter une certaine éthique dans le métier.

Les gestionnaires peuvent devenir membres et bénéficier d'informations actuelles, techniques ou sociales relatives à leur métier. Ce syndicat aide les acteurs à évoluer grâce à la communication entre gestionnaires. La NAVSA a par ailleurs participé à la création de l'association EVA (Association Européenne de la DA).

Les fabricants : Conception et fabrication

fabrication distributeur automatique

L'évolution technologique permet aux fabricants de concevoir des produits adaptés à chaque projet. Les constructeurs proposent des solutions qui font l'objet de recherche et de développement en constante évolution dans les bureaux d'études avant l'assemblage des machines.

Grâce aux logiciels de conception en 3D développés dans les ateliers de fabrication, les appareils répondent davantage aux besoins du client et toute société peut ensuite commander son distributeur automatique sur mesure. Un prototype sera réalisé avant la mise en oeuvre du projet et après l'étude de faisabilité et la conception des plans.

Réaliser une demande de devis de distributeur automatique est la solution idéale pour comparer les prix et faire le meilleur choix tout en profitant des conseils d'experts. Les professionnels du secteur peuvent proposer des solutions originales pour l'installation d'appareils à l'extérieur ou à l'intérieur, en milieu associatif ou dans des collectivités, avec la garantie de disposer d'un service après vente qui inclut la maintenance, l'entretien et l'approvisionnement.

Les métiers du secteur

Le marché de la DA propose différents métiers autour de l’approvisionnement, le technique, le commercial et l’administratif.

metier distribution automatique

- Approvisionneur :

Il se déplace sur les sites pour y remplir les automates de boissons et de snacks, en respectant les consignes d’hygiène. Il dispose de compétences techniques pour réaliser des dépannages simples.

- Technicien de maintenance :

Il a pour missions l’entretien, le dépannage et l’installation des machines. Il intervient de manière préventive ou en urgence.

- Responsable d’exploitation :

Sa  mission est de fidéliser la clientèle, d’organiser l’exploitation du parc de distributeurs automatiques et de veiller au respect de la prestation. Pour cela, il gère les portefeuilles clients, la logistique, le management des approvisionneurs, les plannings des tournées et la gestion du budget.

- Responsable technique :

Il gère les équipes de techniciens de maintenance pour assurer le bon fonctionnement du parc de distributeurs automatiques.

Le salon professionnel de la distribution automatique 

Participer en tant qu’exposant

Tous les ans se tient le salon international de la distribution automatique à Paris Expo, Porte de Versailles. L’objectif du salon "Vending Paris" est de faire découvrir les dernières tendances du marché et de réunir les professionnels du secteur autour d'un socle commun.

C’est l’occasion de présenter ses nouveautés, de rencontrer de nouveaux clients et prospects et de développer son image de marque. Vous pourrez y rencontrer des professionnels des collectivités, des entreprises et autres réseaux, de la restauration et de l’hôtellerie.

Pourquoi venir visiter le salon ?

Participer aux animations et rencontrer les exposants vous permettront de mieux comprendre le marché de la DA et vous donneront des idées pour votre activité. Vous pourrez profiter d’une offre complète et innovante de services, et découvrir, voire tester, les machines de demain : les technologies tactiles, les nouveaux systèmes de paiement et les nouvelles gammes de café toujours plus nombreuses.

Le label feelGood pour une alimentation saine

label feelgood

Un engagement dans une démarche responsable

Depuis plusieurs années, les pouvoirs publics ont interdit les distributeurs automatiques dans les écoles pour lutter contre l’obésité infantile.

Cette tendance progresse puisque la Navsa a apporté de nouvelles propositions pour une restauration rapide plus saine.

Ainsi est né le label feelGood qui s’engage à proposer plus de variété et de choix aux salariés, tout en associant plaisir et équilibre.

Que propose le label ?

Pour faire face aux habitudes alimentaires, la Navsa a travaillé avec des nutritionnistes sur un cahier des charges respectant les recommandations des pouvoirs publics. Les gestionnaires souhaitant s’investir dans ce label, doivent s’engager à proposer dans leurs distributeurs, des produits répondant à des critères nutritionnels :

  • des fruits et légumes
  • des produits céréaliers ou équivalents
  • des boissons rafraîchissantes sans alcool et des produits laitiers

L’objectif est de proposer aux salariés un repas sain et équilibré sur le lieu de travail afin d'améliorer leurs habitudes alimentaires.

Quelques chiffres

proportion de lieux équipés de distributeurs automatiques

La consommation annuelle de boissons et snacks est évaluée à 3,7 milliards, soit 60 achats par habitant à l’année.

70% des produits consommés sont des gobelets et parmi la vente de boissons, 70% sont des cafés, contre 30% de thés, soupes et chocolats.

Le marché de la DA n’a pas fini d’évoluer car les fabricants proposent toujours de nouvelles tendances (produits bio, nouvelles technologies) pour répondre le plus possible aux besoins des consommateurs.

Le développement durable

L’engagement de la Navsa

Depuis plusieurs années, la Navsa a mis en place une démarche proactive au profit du développement durable en créant une Commission Environnement où les adhérents réfléchissent collectivement à des solutions, et réalise quotidiennement des actes écologiques : impression sur papier recyclé, éco-conception de matériel.

La NAVSA a également réaliser son bilan carbone pour sensibiliser l'ensemble des adhérents ainsi que tous les professionnels du secteur.

Le recyclage des DEEE

Les producteurs d’équipements électriques et électroniques professionnels ont désormais l’obligation d’assurer le financement du recyclage de leurs produits.

Pour les aider, Eco-systèmes, après avoir obtenu son agrément auprès des pouvoirs publics, offre ses services comme solution mutualisée de collecte et de traitement des distributeurs automatiques chauds et froids, ainsi que des fontaines à eau.

Les producteurs adhérents versent une éco-participation à l’organisme.

Une consommation responsable

Les professionnels de la DA souhaitent développer la consommation responsable dans les automates. Pour cela,  ils vont chercher des moyens pour sensibiliser les consommateurs aux produits bio et équitables.